ATELIER NETTOYAGE RESTAURATION DE TAPISSERIE ANCIENNE A PARIS

gALERIE LISSIER

VOUS PROPOSE 

LE NETTOYAGE ET LA RESTAURATION DE LA TAPISSERIE ANCIENNE DANS SON ATELIER PARISIEN 



Quand on me demande de restaurer une tapisserie, mon premier réflexe est de penser à son avenir. 

La restaurer ? 
Oui, mais pour quoi faire ?
Pour transmettre un patrimoine en bon état, riche de son histoire ? 
Bien-sûr, mais encore ? 
Conserver au maximum les matériaux d'origine ou restituer à l'identique les dessins et les couleurs ?
Dans notre métier, rien n'est aussi catégorique. Il faut donc mener cette réflexion avec le propriétaire de la tapisserie, et définir ensemble ce qui servira au mieux celle-ci.
Avant d'opérer un choix, je constate les dommages subis : relais craqués, couleurs affadies, restaurations antérieures plus ou moins bien faites, laines encrassées, chaines rompues, soies cuites, bordures d'origine ou rapportées, trous, etc...
Ce constat me renseigne sur l'histoire de la tapisserie et me permet de savoir si les dégâts causés sont irréversibles ou s'ils peuvent être stoppés et réparés.

Cette étude terminée, on peut procéder à la première étape : le nettoyage.
Dans un premier temps, la tapisserie (cousue et maintenue dans une enveloppe de tulle afin de préserver au maximum les laines, les soies et le travail d'origine) est dépoussiérée. Puis elle est lavée à plat et à la main dans un bain d'eau adoucie. Plusieurs rinçages vont permettre l'élimination des salissures mais aussi du savon. Vient ensuite le séchage qui se fait à basse température pour éviter une action quelconque des fibres.
De retour à l'atelier, la tapisserie montée sur métier, on peut enfin procéder à la deuxième étape : le choix des couleurs des laines et des soies que l'on va employer pour reconstituer la trame disparue. Jouant un rôle déterminant dans la restauration, cette sélection sera faite dans le respect des battages et des dessins d'origine.
Les teintes manquantes sont commandées et teintes spécialement à Felletin, dans la Creuse. Les fils de chaine que l'on retiendra sont en coton retors, d'une grande solidité, et parfois teints, afin de respecter encore une fois les couleurs d'origine.


ATELIER NETTOYAGE RESTAURATION DE TAPISSERIE ANCIENNE A PARIS


La troisième étape, la restauration à proprement parler, va commencer. On suit à présent le plan de travail préalablement établi, qui englobera, selon les choix d'intervention retenus, la conservation systématique du tissage d'origine, la consolidation par points de tissage espacés dans les parties très dégradées et la reconstitution de la trame par repiquages légers ou serrés. Ce plan comprend aussi les indispensables rechainages des chaînes ayant disparu ou trop endommagées. Dans le même temps on renforcera les coutures de relais, afin de préserver la tapisserie contre les affaissements occasionnés par des relais légers ou inexistant ce minutieux travail de restauration confié à des mains expertes va durer des mois. Un fois terminé, il faudra encore doubler la tapisserie en la "croisillonnant" à la main, avec une doublure en toile décatie en lin et coton. Ainsi sera-t-elle
Dotée d'un support complémentaire et protégée du mur.
Pour expliquer ce travail, le chef d'atelier aura constitué, tout au long de la restauration, un dossier photos racontant mieux que par des mots ses divers épisodes. Ce dossier est ensuite remis au propriétaire de la tapisserie.